Take a fresh look at your lifestyle.

Timidité maladive : tout ce qu’il faut savoir

182

La  timidité est un sentiment d’insécurité qui se traduit par une peur persistante et un manque de confiance en soi. Ce doute ou cette  crainte nous donnent une  fausse image de nous.

De plus, elle  nous affecte de  manière assez sévère car la personne timide  évite ou limite les relations humaines.

Ce sujet de la timidité est assez complexe car il existe beaucoup de formes de timidité comme par exemple la timidité maladive ou encore appelée « timidité pathologique ».

Cet ennemi est très pénible à vivre mais avec un peu de volonté et d’efforts, nous pouvons arriver à la vaincre.

Ainsi, cette  peur du jugement et cette crainte d’être critiqué nous poursuit toute notre vie.

Causes et origines de la timidité

Lorsqu’on entre en contact avec les gens, la timidité se manifeste. Plusieurs études ont montré que les gens timides ont évolué dans un milieu hermétiquement fermé.

Par ailleurs, les gens qui ont été fragilisés émotionnellement sont susceptibles de développer la timidité.

La perte d’un parent en bas âge, le manque d’affection durant l’enfance sont aussi des facteurs liés à la timidité.

Conséquences de la timidité 

La personne timide se replie constamment sur elle-même, évite le contact avec autrui. Au quotidien, ceci devient un véritable frein. Aussi ressentie comme une malédiction, la timidité cause un handicap pour la personne qui la vit.

A la longue, elle génère une véritable souffrance psychologique, psychique et émotionnelle et un handicap de même des difficultés au niveau social pouvant parfois prendre l’ampleur d’une phobie.

Elle peut même prendre la forme d’un isolement total qui peut générer une dépression en raison des pensées négatives qui resurgissent en boucle.

Symptômes de la timidité

On reconnaît une personne timide par un visage pâle, des rougeurs, un bégaiement, des tremblements et une transpiration.

Le manque d’aisance et d’assurance peut être noté lors des discussions, de même que des gestes maladroits et une voix inaudible.

Il arrive souvent que la personne timide devienne agressive afin de cacher sa faiblesse et son embarras.

La personne a une peur massive et intense de l’autre. Elle devient anxieuse, stressée, et incapable de raisonner. Cette peur des personnes inconnues se reflète souvent par un refus.

La peur des autres, la peur du jugement. ..

La peur est un sentiment qui nous envahi et nous perturbe car c’est elle qui nous contrôle inlassablement. Le mental d’une personne timide n’a pas été programmé durant son enfance. Il faut se libérer émotionnellement. Au premier abord, cela nous paraît être difficile et compliqué à réaliser. Pourtant, affronter les autres, agir sans peur, sans rougir peut être totalement possible.

Parfois nous tremblons et nous bégayons lorsqu’on affronte les autres car nous manquons d’assurance et nous sommes timides.

Nous subissons alors les moqueries des autres. Ce qui renforce et accentue cette étiquette et ce cliché que les gens nous attribuent en permanence. Alors, nous préférons nous taire et nous recroqueviller dans notre petit cocon de la timidité. Les adultes souffrent souvent d’une timidité maladive.

 « Mimez l’assurance plutôt que la timidité, mimez la force plutôt que la faiblesse(…) et l’imagination dévastatrice aura du mal à s’installer »

Emile C .Alain