Take a fresh look at your lifestyle.

9 Fertilisants Biologiques et Écologiques pour Votre Jardin

98

Un beau jardin nécessite un bon fertilisant qui est l’engrais. Ce dernier a pour rôle d’éviter le développement des mauvaises herbes tout en favorisant la qualité nutritive du sol.

Nous craignons tous les engrais chimiques à cause de leurs dangers multiples. Pour cela, je vous ai proposé un tas d’engrais naturels redoutablement efficaces, des fertilisants naturels, pour des plantes en superbe forme.

Un engrais naturel peut être d’origine organique ou minérale.  On dit qu’il est « naturel » car il n’a subi aucune transformation chimique.

En utilisant ces 9 méthodes simples, écologiques et biologiques, vous prendrez soin de votre jardin, tout en préservant la nature et ceci sans nuire à votre planète.

Ce sont des moyens de recycler intelligemment et astucieusement.

 

1. Le marc de café

Le café est une boisson stimulante mais son marc possède des secrets étonnants.

Les résidus de café constituent un engrais bénéfique et un fertilisant naturel, utile pour la terre, les plantes et le jardin.

Le marc de café joue le rôle d’activateur car il ajoute des minéraux nutritifs complémentaires à la terre.

En effet, il est riche en vitamines tels que le phosphate, l’azote   et le potassium, essentiels pour la croissance et le bon développement des plantes.

C’est donc une astuce extraordinaire et judicieuse pour fertiliser et enrichir votre jardin.

Mode d’utilisation :

Il suffit de gratter un peu la terre et de répartir du marc de café au pied de la plante et d’arroser afin qu’il s’imprègne dans la terre et les racines.

Attention, il ne faut pas en mettre trop car ceci pourrait donner l’effet inverse et provoquer une inhibition de croissance.

 

2. Le marc de thé

Le thé est essentiel pour la santé. Il possède des propriétés magiques.

D’autre part, il est très efficace pour nos plantes. En effet, le marc de thé représente une seconde vie pour votre jardin. C’est un engrais 100% naturel.

Utilisez ce fertilisant naturel pour nourrir le sol et faire bénéficier vos plantes de multiples avantages.

Mode d’utilisation :

On récupère les restes de thé froid et on les insère dans notre arrosoir, puis on arrose régulièrement notre jardin.

 

3. Les coquilles d’œuf

Elles sont riches en calcium et constituent un minéral essentiel pour les plantes. Le recyclage de coquilles d’œufs semble au premier abord insolite, pourtant ce déchet, très riche en minéraux constitue un excellent engrais.

Mode d’utilisation :

Avant de les utiliser comme engrais pour les plantes, il faut d’abord les sécher tout au long de la journée, puis les broyer dans un mortier et les réduire en poudres fines pour optimiser l’absorption, et enfin on obtiendra une poudre qu’on va répandre dans les plantes en arrosant.

Répéter cette opération plusieurs fois dans la saison.

 

4. L’eau de cuisson du riz, des pâtes ou des légumes

Elle est excellente car elle regorge de vitamines et ses apports nutritifs sont incontestables.

Mode d’utilisation :

Ne la jetez plus jamais. Une fois refroidie, préservez votre eau de cuisson et utilisez-la pour arroser vos plantes.

Il est bon de noter qu’il est préférable de ne pas saler votre eau car trop de sel risquerait d’anéantir vos plantations.

 

5. La peau de banane

Elle est très riche en potassium, favorise et permet la croissance des plantes. Elle leur apporte de belles couleurs.

Il serait absolument dommage de jeter les peaux de banane à la poubelle car elles possèdent de multiples propriétés pour la peau mais aussi pour les plantes.

La peau de banane représente un fertilisant naturel et économe. Elle est nécessaire à la fructification et à la floraison des plantes.

Mode d’utilisation :

Pour la préparation, rien de plus simple et banal, on coupe la peau de banane en morceaux grossiers et on l’insère dans la terre, puis on arrose.

Cette astuce est idéale pour les plantes et leur apporte de belles couleurs.

 

6. Les cendres de bois

Ils sont très concentrés en engrais. Ainsi, si l’on conserve les cendres de la cheminée (après combustion du bois sec), on aura à portée de main, un engrais naturel.

Il permettra également de nourrir nos belles pelouses vertes.

 Mode d’utilisation :

On peut :

  • Soit  répandre légèrement dans la terre et ratisser ensuite la terre ;
  • Soit  mélanger 1kg de cendres dans un sceau d’eau. Et enfin on arrose les plantes avec ce liquide :

Notons qu’il est essentiel de tamiser les cendres pour préserver une poudre fine d’engrais.

Mode de conservation :

Il est essentiel de les conserver dans un endroit hermétique.

 

7. Les orties

Cette « mauvaise herbe » qui a la réputation d’être une plante invasive et squatteuse, possède néanmoins des vertus de fertilisant naturel insoupçonnables.

Les orties sont riches en azote, oligo-éléments, en minéraux et surtout en vitamines.

Ils apportent aux plantes une énergie extraordinaire, essentielle à la croissance et à la floraison des plantes.

Ce sont de véritables activateurs et accélérateurs de croissance. Ils stimulent alors le développement des plantes du potager et autres.

Cette méthode a pour avantage d’être écologique et efficace.

Mode d’utilisation :

Il faut avant tout récolter 1kg d’orties (on élimine les racines) et les mettre dans un sceau de 10 litres d’eau.

Ensuite, on place ce sceau au soleil et ceci pendant une durée de 10 jours. (On laisse tranquillement macérer).

Lorsque l’on désire utiliser cet engrais obtenu, il nous faudra diluer avec de l’eau (à proportions réduites quelques ml/ L).

 

8. Les algues

Les algues, quelque soit leur couleur brune ou verte ou rouge, sont réputées pour leur richesse en iode, calcium, magnésium, potasse et soufre.

Les minéraux et oligo-éléments qu’elle contient rend cette plante indispensable pour notre jardin.

Mode d’utilisation :

En hiver, sur les plages à marées basses, on ramasse les algues vertes afin de préparer les cultures du printemps.

Il suffit de les déposer dans un coin du jardin. L’eau de pluie leur ôtera le sel et plus tard, elles seront prêtes à l’usage. Nous pourrons ensuite les incorporer à la terre mais aussi au pied des arbres.

Puis on arrose régulièrement.

 

9. Le plâtre

Le plâtre ou « surface de chaud » est connu pour être une substance propre à la construction des édifices. Mais c’est aussi un moyen parfait pour fertiliser les terres et augmenter les produits de la culture.

Les Anglais et Américains tirent le plâtre de Paris pour fertiliser leurs terres.

C’est une méthode naturelle et recyclable.

Les morceaux de vrai plâtre apportent calcium et soufre et sont essentiels pour vos plantations, essentiellement pour les asperges.

Mode d’utilisation :

On réduit en poudre les morceaux de plâtre puis on les enterre dans le sol.

Lorsque l’on va arroser, la terre absorbera cet apport supplémentaire en nutriments. (Notons que le plâtre est soluble dans l’eau).

 

Finalement les plantes nécessitent un engrais. Lorsqu’il est naturel, on préserve l’environnement.

Les engrais proposés ci-dessus sont riches en phosphore et en azote, deux éléments primordiaux et indéniables pour la croissance des plantes.

Le phosphore est excellent pour le développement racinaire, et l’azote est très bon pour la partie végétative des plantes. Ils préservent et fertilisent votre terre.