Take a fresh look at your lifestyle.

14 Méthodes Incontournables pour Combattre l’Excès de Sébum

2 174

 

Les cheveux gras ne sont pas une fatalité, ni même une calamité. Il suffit d’utiliser le soin adéquat et la bonne manière.

On parle de cheveux gras lorsque le cuir chevelu a un aspect huileux, que les cheveux collent les uns aux autres, alourdissant ainsi la chevelure.

Les cheveux gras sont caractérisés par une forte luisance et brillance. Ils ont une grande tendance à coller. Ce caractère gras est expliqué par le dysfonctionnement et le dérèglement au niveau des glandes sébacées, responsable de la production de sébum et ceci dès le lendemain du shampoing, ce qui est totalement frustrant et incommodant.

Cette substance grasse naturelle appelée aussi « le sébum » permet la lubrification des cheveux.

Sécrété par les glandes sébacées situées au niveau du cuir chevelu, le sébum joue un rôle physiologique important. Il protège de manière naturelle notre chevelure contre les multiples agressions extérieures et permet de conserver toute sa brillance, sa souplesse et sa vigueur.

Toutefois, lorsque la sécrétion devient excessive et démesurée, les cheveux deviennent alors gras et désagréables au toucher, d’où ce sentiment de gêne et de mal -être. On devient honteux, confus embarrassé dans nos relations avec les autres.

Les cheveux gras sont le résultat d’une hyper séborrhée, autrement dit d’une production accrue de sébum. Les glandes sébacées sécrètent effectivement trop de sébum.

Dans les cas de cheveux normaux, le film lipidique protège la peau .Au contraire, un manque de sébum donne des cheveux secs. Mais dans le cas d’une sécrétion massive, il graisse l’épiderme. Ce qui est à l’origine de cheveux gras et de leur aspect disgracieux.

En conséquence, les cheveux luisent, deviennent désagréablement alourdis, collants et engraissés.
​Ce phénomène est probablement génétique mais le stress, la nervosité, une alimentation déséquilibrée, trop riche en graisses, une période de grande fatigue, des shampoings inadaptés, l’utilisation abusive de teintures chimiques ou de produits capillaires mal adaptés accentuent le problème.

 

Il existe des méthodes naturelles, des astuces grand-mère, qui ont pour objectif de réguler la sécrétion de sébum, d’assainir le cuir chevelu et surtout de l’apaiser car l’excès de sébum les « asphyxie ».

Ces multiples remèdes apporteront légèreté, souplesse, douceur et vigueur à vos cheveux.

Les 14 méthodes 100% BIO  que je vous ai sélectionné sont :

 

1) LE JUS DE CITRON

Pour retrouver et purifier son cuir chevelu, on opte pour un masque capillaire à base de citron.

Ce fruit contrôle la surproduction de sébum en régulant la forte sécrétion de glandes sébacées.

Il permet de lutter efficacement contre l’aspect inesthétique, luisant et collant des cheveux.

Le citron, qui contient de nombreuses vitamines et minéraux, contribue à maintenir les cheveux sains.

Mode d’utilisation :

On presse deux citrons frais et on les mélange dans une tasse remplie d’eau.

Ensuite on applique la solution dans nos cheveux en massant délicatement.

Temps de pose : 10 minutes

Fréquence d’emploi : Une fois par semaine.

 

2) LE BICARBONATE

Cette poudre blanche magique au multi-usage détruit l’effet des cheveux gras. C’est une alternative traditionnelle, banale et peu coûteuse qui réduit l’hyperactivité des glandes responsables de la production de sébum.

Mode d’utilisation :

Il suffit de saupoudrer le bicarbonate dans vos cheveux secs en insistant sur les racines, on brosse pour faire imprégner la poudre et qu’elle soit bien absorbée par le cuir chevelu.

Temps de pose : 10minutes

Fréquence d’emploi : Une à deux fois par semaine maximum

Sinon, on peut préparer à l’aide du bicarbonate, un shampoing clarifiant à utiliser sur cheveux humides.

Mode d’utilisation :

On mélange une dose de bicarbonate contre trois doses d’eau. Après dissolution complète, on verse le contenu dans une bouteille vide, puis on lave nos cheveux avec ce mélange.

Il est essentiel de masser notre cuir chevelu pour faire pénétrer le mélange.

Temps de pose : 5 à 10 minutes

Fréquence d’emploi :Une à deux fois par semaine (deux fois maximum)

Le bicarbonate élimine aussi les résidus dans les cheveux.

 

3) LE RHASSOUL

C’est une poudre naturelle au pouvoir absorbant, qui provient du Maroc, mais qu’on peut désormais trouver partout. C’est une argile 100 % naturelle, utilisée depuis la nuit des temps par les femmes orientales comme rituel du hammam.

Elle possède des multiples propriétés, l’une de ses principales est qu’elle est purifiante et régulatrice. Elle est utilisée essentiellement comme soin pour le corps. Mais elle n’est pas réservée uniquement pour les soins corporels. Elle convient aussi pour les soins capillaires, notamment pour les cheveux à tendance grasse. Il élimine les toxines et impuretés du cuir chevelu et les dégraissent naturellement.

Au fil du temps, c’est devenu le parfait allié qu’on préconise pour combattre les cheveux gras.

Il peut être utilisé de deux manières, soit en shampoing, soit en masque.

Mode d’utilisation :

  • Soit en shampoing :

On l’applique sur nos cheveux humides en massant le cuir chevelu.

Temps de pose : On laisse poser dans nos cheveux environ une dizaine de minutes. Puis on rince abondamment, si possible à l’eau citronnée ou l’eau vinaigrée pour apporter de la brillance au cuir chevelu.

Fréquence d’emploi : Deux fois par semaine maximum

  • Soit en masque :

En masque, on applique généreusement le rhassoul dans nos cheveux et ceci mèche par mèche.

Temps de pose : Minimum 30 minutes

Fréquence d’emploi : Une fois par semaine

Après un mois, on constatera une nette amélioration. Les cheveux deviendront moins plats et plus volumineux.

 

4) L’ARGILE VERTE

L’argile est une terre volcanique, extraite dans les carrières. C’est un soin miraculeux et ancestral que nous offre la nature afin de soigner divers maux comme les plaies, les brûlures…Ainsi, elle est purifiante et cicatrisante et calme les sensations d’irritation.

De nos jours, elle est très plébiscitée par les personnes ayant les cheveux gras.

L’argile verte essentiellement adaptée au cuir chevelu luisant permet d’éliminer les impuretés et de retrouver des cheveux frais et légers.

Mode d’utilisation :

  • Masque 1:

Le masque d’argile est un grand classique. On mélange la même dose d’argile et d’eau afin de fluidifier le mélange il est possible d’y ajouter une petite cuillère de vinaigre.

Temps de pose : 15 minutes

Fréquence d’emploi : Une fois par semaine

  • Masque 2:

Mode d’utilisation :

On peut aussi diluer dans de l’eau tiède une cuillère à soupe d’argile verte et on ajoute un yaourt nature, qui apportera douceur et éclat à vos cheveux. On étale cette pâte sur toute la chevelure et on laisse poser jusqu’à ce que ça sèche.

Temps de pose : 10 à 15 minutes.

Fréquence d’emploi : Une fois par semaine.

 

5) LES FRAISES

Les fraises peuvent contribuer à réguler la sécrétion de sébum. Elles possèdent des bienfaits incontestables et non négligeables.

Ce fruit est riche en vitamine c, en bêta-carotène, en acide folique (vitamine b9), magnésium et calcium essentiels au cuir chevelu. Il permet essentiellement de lutter contre la sécrétion accrue de sébum.

Mode d’utilisation :

Ecrasez au mixeur une demi à une tasse de fraises, puis les passer au tamis afin d’enlever les grains. Massez bien votre cuir chevelu.

Temps de pose : Laissez agir une à deux heures (on peut laisser agir   jusqu’à une nuit en couvrant les cheveux d’un film alimentaire).

Fréquence d’emploi : Une à deux fois par semaine.

 

6) L’HUILE DE JOJOBA

A première vue, cela semble totalement absurde et contradictoire de combattre les cheveux gras par « du gras ».

En effet, l’huile de jojoba, extraite de la graine de jojoba possède une texture non grasse .On dit que c’est « une huile sèche »

Cependant, l’huile de jojoba a des propriétés sébo-régulatrices car elle combat efficacement le caractère gras des cheveux. On peut l’intégrer dans notre routine capillaire, car d’un côté, elle nourrira, adoucira votre chevelure et de l’autre, elle régulera la production de sébum, essentiellement dans les racines. C’est un traitement naturellement incontournable, qui constitue de nos jours une véritable merveille pour les cheveux.

Mode d’utilisation :

On masse tout simplement notre cuir chevelu avec cette huile.

Pour des résultats optimaux, on peut ajouter une à deux gouttes d’huile essentielle de lavande ou d’arbre à thé.

Temps de pose : Laissez poser de 20 minutes jusqu’à une heure, puis laver à l’eau tiède.

Fréquence d’emploi : Deux Fois par semaine.

 

7) LE BLANC D’ŒUF

L’œuf a la réputation d’augmenter le taux de cholestérol. Ses apports nutritionnels sont riches. Il possède des graisses dites « saines ».

Le blanc d’œuf est utilisé pour les cheveux gras, le jaune d’œuf pour les cheveux secs, tandis que l’œuf entier est réservé pour les cheveux normaux.

Bien que son odeur soit forte et désagréable, il contient une enzyme appelée « lysozyme » (elle tue les germes et les bactéries) et englobe des bienfaits insoupçonnables. Mais quelques cuillères de jus de citron peuvent remédier à la puanteur du blanc d’œuf.

  • Masque 1 :

C’est un masque à base de blanc d’œuf et de jus de citron qui a pour objectif d’assainir votre cuir chevelu, en éliminant l’excès de sébum. Vous aurez besoin d’un citron fraîchement pressé et d’un blanc d’œuf.

Mode d’utilisation :

On les mélange énergiquement avec un fouet jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Ainsi, on l’applique avec un pinceau dans la totalité de nos cheveux secs et non humides.

Temps de pose : On laisse agir pendant une quinzaine de minutes, jusqu’à ce que le mélange sèche.

Puis on lave notre chevelure avec de l’eau froide ou tiède car l’eau trop chaude risquerait de faire cuire les œufs. Par contre, l’eau froide permettra de renforcer les fibres capillaires et de leur donner une certaine brillance

Fréquence d’emploi : Mettre en pratique ce soin deux à trois fois par semaine.