Take a fresh look at your lifestyle.

La musicothérapie: Guérir le corps et l’esprit

1 534

Les bienfaits de la musique

Ces dix dernières années, de nombreux chercheurs ont permis de démontrer grâce à une pléthore d’études avancées dans le domaine des neuro-sciences cognitives que la musique avait un impact bénéfique sur notre cerveau. L’écoute de la musique se révèle être un élément précieux afin de réduire les troubles consécutifs à une lésion cérébrale. Elle modifie les mécanismes biochimiques du cerveau en activant la production de dopamine. Cette dernière est un neurotransmetteur essentiel présent dans l’hypothalamus, qui libère les sensations de plaisir à l’écoute de la musique.

De plus, la musique contribue à la vibration et à la plasticité cérébrale. Elle stimule nos cinq sens et nous aide sur tous les plans, physique, psychologique, moral, cognitif, émotionnel et spirituel. A long terme, elle devient un besoin vital de divertissement.

Mais comment agit-elle sur notre corps ?
 

Sur le plan émotionnel

Par les vibrations et les paroles, la musique vient souvent parler de peines d’amour. La musique peut faciliter le partage d’émotions en entraînant un fort changement dans l’activité cérébrale. Lorsqu’on écoute une musique inspirante, elle influe positivement notre vie.

Elle va être utile sur toutes nos cellules. Donc, elle va avoir un impact sur notre chagrin. Si nous sommes dans un état triste et que nous écoutons en boucle une chanson sinistre, notre moral va inéluctablement baisser.
La musique joyeuse nous apportera au contraire le goût de nous amuser et de faire la fête. Notre moral dépendra ainsi de la musique. Une humeur positive sera stimulée par le stimulus extérieur.
 

Sur le plan moral

Elle minimiserait les comportements de turbulence et d’agressivité dans les cantines d’élèves. Aussi, elle permet aux jeunes de s’exprimer et d’affronter leurs difficultés de communication.

Elle nous aide par ailleurs à créer des liens sociaux et à intensifier nos réponses émotionnelles tout en favorisant et améliorant nos capacités d’adaptation à un groupe et l’estime de soi.

Elle améliore notre état d’esprit en activant la production de la dopamine, un neurotransmetteur essentiel au fonctionnement du cerveau. Grâce à la libération des endorphines, elle est bienfaisante pour notre cerveau. Elle a ainsi une influence positive sur nos mœurs, sur notre corps et sur notre tête en nous enseignant des valeurs morales comme la patience, la volonté et la discipline.
 

Sur le plan intellectuel

Il existe un lien direct entre l’apprentissage et la musique. De ce fait, de nombreuses études ont prouvé que la musique essentiellement classique améliorerait la réussite scolaire. De plus, sur le point de vue intellectuel, la musique active notre créativité et développe notre cerveau.

C’est un véritable boosteur de mémoire puisqu’elle éveille et stimule l’apprentissage des langues.
Lorsqu’il s’agit d’une musique agréable, elle augmente notre sécrétion en dopamine. Les zones de réponse émotionnelle s’activent. La musique aiderait au développement de notre cerveau et nous rendrait plus intelligent en promouvant nos capacités de concentration et notre productivité.
 

Sur le plan affectif

La musique nous interpelle. Entre amis ou en famille, elle fait souvent partie de notre quotidien en alimentant nos discussions, nos connaissances ou alors nos souvenirs. Ceci est un moyen de créer des liens forts.
En colère, elle va nous libérer. Qu’elle soit classique ou moderne, la musique permet de réduire considérablement le stress.
 

Sur le plan physique

Elle aide à adopter une meilleure posture et à améliorer les habilités motrices de même que notre respiration. Elle accentue nos émotions positives et apporte un état de bien-être et d’euphorie en augmentant la sécrétion de l’hormone du plaisir.

Dans un état détendu, elle stimule les pensées et les sentiments. Inspirante, motivante et relaxante, elle peut être utilisée à des fins thérapeutiques. Effectivement, certaines musiques semblent atténuer la perception de la douleur. La musique est très utilisée comme « carburant » pour les athlètes étant donné qu’elle améliore leurs performances physiques. Le rythme de la musique prépare notre corps à l’effort et à la résistance tout en nous faisant oublier notre état de fatigue. Que les sons soient agressifs ou doux, nos cellules réagissent.

Par ailleurs, la musique serait efficace afin de lutter contre l’hypertension artérielle.

De plus, elle aide à lutter contre les troubles de sommeil. Une musique douce et classique incluant des sons binauraux peut nous aider à dormir. De nombreuses études ont démontré que la musicothérapie pouvait faciliter l’endormissement.
 

Sur le plan culturel

D’un point de vue culturel, elle nous permettrait d’intégrer un groupe social en adoptant le même style d’habilement. D’autre part, on enrichit notre culture générale en écoutant différentes musiques de différents styles et différentes époques.
La musique est alors un moyen de découvrir d’autres cultures et d’apprendre des notions historiques (différents courants, différentes époques…).
 

Sur le plan personnel

La musique permet de développer notre personnalité en engendrant un processus créatif et nous permettant de contrôler nos émotions (la sensibilité, la nervosité). Elle nous aiderait parfois à prendre de bonnes décisions.
On devient plus zen, plus patient et moins timide.

On apprend ainsi à garder le sang froid et à gérer nos multiples émotions. Aussi, elle nous permettrait de lutter contre la timidité.
 

Sur le plan cognitif

Elle éviterait le déclin cognitif en stimulant notre mémoire. L’écoute de la musique peut influencer notre cerveau en le protégeant et agissant sur notre anxiété et dépression. Elle possède tout comme le yoga des effets positifs sur les maladies neurologiques telles que la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.

Elle apporte une forme de méditation tout comme le yoga en agissant directement sur notre mental et en transmettant soit des sentiments de joie, soit des sentiments de sérénité.
 

La pratique d’un instrument

La pratique d’un instrument se révèle être un outil de rééducation cérébrale. Ce frisson et cette vibration à l’écoute d’une musique sont liés à la libération d’endorphines. La pratique d’un instrument augmente le nombre de neurones dans les régions sollicitées.
D’ailleurs, l’apprentissage d’un instrument dès le plus jeune âge peut s’avérer important. Il stimule le processus cognitif dans d’autres domaines que la musique. Cela permet d’avoir un contact naturel avec la musique et de transformer notre état d’esprit mais elle peut également changer physiquement notre cerveau. Ce qui semble contribuer à l’intelligence.
 

Les styles de musique et leur influence

Chaque style de musique a une influence différente sur notre mental. Que la musique soit jazz, techno, classique ou moderne, elle influe sur notre psychisme.
La musique romantique possède un impact sur le plan psychologique et émotionnel. C’est la plus chargée en émotion car elle enveloppe toutes les gammes de sentiments à savoir la joie, la haine, la dépression, la tristesse, l’amour et la passion.

La musique bluzz malgré son aspect équivoque, possède un effet tonifiant sur l’organisme en nous vivifiant l’esprit.

La Musique rock nous permet quant à elle d’obtenir de la passion. Mais cela dépend des personnes. Elle va affecter notre système nerveux en accélérant notre respiration et nos battements cardiaques.

Les musiques orientale, occidentale et moderne permettent de nous libérer du stress et des tensions accumulées. Les mouvements et les gestes sont en parfaite adéquation avec le rythme musical.

Les chants grégoriens quant à eux nous donnent l’impression d’espace et nous donnent ce sentiment de grandeur. Lorsqu’on travaille, ce style de musique nous stimulera et nous motivera davantage.

Et enfin, la musique baroque apporte une certaine forme de stabilité et de sécurité.
 

La musique classique et les bienfaits de « l’effet Mozart »

Les vertus de la musique classique sont indénombrables.

Tout d’abord, elle réduit considérablement le stress de la vie quotidienne en augmentant le niveau de dopamine. Les sons et les rythmes de la musique classique possèdent un effet thérapeutique sur notre corps puisqu’ils réduisent le temps de guérison et la douleur. En effet, des endorphines sont libérées à l’écoute de ce style musical.

Par ailleurs, la musique classique augmente la concentration et la mémoire. « L’effet Mozart » permettrait ainsi de stimuler notre capacité intellectuelle et notre créativité. Comme notre cerveau est stimulé, le stress est réduit de même que la pression accumulée. En état de dépression ou de nervosité, la musique classique permettrait de nous calmer grâce à son pouvoir apaisant.

C’est un relaxant très efficace pour les personnes souffrant d’insomnie et de troubles de sommeil.
Nos capacités d’attention et de compréhension de même que nos compétences auditives se trouvent renforcées. Ainsi, il faut élaborer une liste de chansons tranquillisantes pour essayer de dormir.