Take a fresh look at your lifestyle.

Hygiène féminine: bien nettoyer votre zone intime

3 440

Beaucoup de femmes ne considèrent pas l’hygiène intime comme distincte de leur routine d’hygiène habituelle. Cependant, une bonne hygiène intime nécessite des habitudes différentes, cela est important car votre zone intime est fragile et peut être exposée aux infections.

Votre vagin a un pH acide, plus acide que la peau du reste du corps, ce qui permet de garder les bonnes bactéries (comme les lactobacilles) en bonne santé et les mauvaises bactéries en échec. Si vous suivez des habitudes d’hygiène intimes appropriées, vous pouvez éviter de perturber l’équilibre du pH et, partant, d’éviter les infections vaginales telles que la vaginose bactérienne.
 

Le ph vaginal ou « potentiel Hydrogène »

Le vagin est acide avec un ph se situant entre 4 et 4.5. Cette acidité naturelle permet toutefois de préserver le vagin en bonne santé en le défendant contre les microbes et les champignons pathogènes.

Les germes pathogènes détruisent ces « bonnes bactéries » ce qui cause parfois des vaginoses, vaginites ou des mycoses. Bien qu’elles soient bénignes, les mycoses vaginales causent malgré tout des désagréments au quotidien.
NB : Lorsque le ph est dit neutre, il est égal à 7 et lorsqu’il est acide, il est inférieur à 7.
 

La flore vaginale et le rôle des bonnes bactéries

La flore vaginale est un ensemble de micro-organismes essentiellement constituée de bactéries naturelles appelées les lactobacilles qui jouent le rôle de barrières protectrices au niveau de la muqueuse vaginale. Elles empêchent les germes pathogènes de pénétrer dans le vagin et ceci grâce à la production d’acide lactique. Cette substance bloque le développement de mauvais germes qui causent les infections vaginales.

Le stress, la prise de certains médicaments de même que l’utilisation de produits inadaptés peuvent engendrer des troubles de la flore vaginale.
 

Pourquoi l’hygiène intime est-elle primordiale ?

Cet ensemble de gestes au quotidien est majeur car il permet de prévenir les infections au niveau du vagin et de la vulve. En effet, la flore vaginale est sujette à plusieurs risques d’agressions extérieures. Si la flore vaginale se trouve déséquilibrée, il y a possibilité que les germes se multiplient.
 

L’équilibre de la flore vaginale

L’équilibre de la flore vaginale permet de protéger le vagin d’éventuelles infections.
Le vagin est revêtu d’une muqueuse. Ainsi, les cellules contenues dans celle-ci permettent de maintenir un certain niveau d’humidité, d’acidité et de salinité.

De ce fait, la flore vaginale doit constamment maintenir un équilibre entre les bactéries saines et les bactéries pathogènes. Ces dernières se développent en plus faible proportion lorsque le ph vaginal se trouve perturbé, elles sécrètent du peroxyde d’hydrogène essentiel afin de combattre la venue des microbes non désirés.
 

Conseils d’hygiène intime

La lessive

Votre espace intime est unique. Si vous utilisez des savons ou des produits que vous utiliseriez normalement sur le reste de votre corps, que vous vous lavez en interne (en utilisant des douches vaginales) ou en les lavant excessivement, vous pouvez réellement causer ou aggraver des problèmes tels que l’odeur, la sécheresse ou des infections récurrentes en perturbant l’équilibre du pH de votre vagin et de votre zone intime.

Votre vagin se nettoie naturellement avec un lubrifiant interne; il est donc préférable de simplement vous laver tous les jours, avec de l’eau tiède et des produits doux et non parfumés. Certains produits sont en fait développés spécifiquement pour votre zone intime. Ils aident à maintenir votre pH naturel tout en nettoyant en douceur mais efficacement.

Si vous avez besoin de nettoyer et de rafraîchir rapidement votre peau pendant ou après vos exercices, essayez d’utiliser des lingettes spécialement formulées.

Toujours se laver et se sécher correctement, surtout après chaque activité. Après avoir nagé ou faire des exercices, changez vos sous-vêtements pour rester frais et propre.

Décharge vaginale 

Il est tout à fait normal que vous produisiez des écoulements clairs ou blancs. Les glandes de votre col utérin produisent un lubrifiant naturel qui garde votre vagin humide. Ce lubrifiant naturel voyage dans votre vagin, contribuant à maintenir un environnement propre et sain. En termes simples, la décharge est la façon naturelle dont votre vagin se nettoie et c’est un signe que votre vagin est en bonne santé.

Cependant, votre décharge ne devrait pas être malodorante ni vous faire des démangeaisons ou des plaies. De plus, si cela change de couleur, cela pourrait indiquer que vous avez une infection et que vous devrez peut-être consulter votre médecin. Tout le monde est différent, vous pouvez donc produire plus ou moins de pertes que les autres femmes. Vous pouvez également produire différentes quantités de pertes en fonction de l’état de votre cycle menstruel. Par exemple, avant vos règles, vous pouvez obtenir plus de pertes que d’habitude et leur consistance peut être plus épaisse.

Sexe et hygiène

Assurez-vous de vider votre vessie après un rapport sexuel. Cette précaution vous aidera à éliminer toutes les bactéries susceptibles de se propager dans votre urètre (le tube qui relie votre vessie juste au-dessus de votre ouverture vaginale) afin de prévenir la cystite. Et rappelez-vous lorsque vous allez aux toilettes, de veillez à bien s’essuyer de l’avant vers l’arrière afin d’empêcher la propagation des bactéries.