Take a fresh look at your lifestyle.

Crampes nocturnes aux jambes : Causes, Traitements, Prévention

781

 Si vous avez déjà été réveillé durant la nuit, vous saurez que les crampes musculaires peuvent causer une douleur persistante et aigue. Ce sont les véritables ennemis de notre sommeil car elles nous perturbent et nous  empêchent de dormir. Cet  endolorissement caractérisé par une douloureuse contraction musculaire au niveau du mollet et des jambes est très fréquent. Survenant inopinément, elles peuvent persister quelques heures durant la nuit. Nous pouvons palper une contraction musculaire au niveau du mollet.

Elles apparaissent souvent chez les sportifs, les femmes âgées tout comme chez les personnes enceintes. Malgré le fait qu’elles soient inoffensives, les crampes musculaires peuvent rendre temporairement impossible l’utilisation du muscle affecté.

Quels sont les types de crampes dans les jambes ?

Les crampes aux mollets et aux jambes sont classées de cette manière :

  • Les crampes au repos encore appelées crampes nocturnes car elles se manifestent généralement la nuit.
  • Les crampes à l’effort qui se manifestent chez les sportifs.
  • Les crampes de grossesse. Elles se manifestent chez les femmes enceintes vers le troisième trimestre de grossesse.

Nous allons traiter les crampes au repos, encore appelées les crampes essentielles.

Combien de temps durent-elles les crampes nocturnes?

Cette douleur aiguë, violente et persistante peut varier entre quelques minutes à quelques heures et se manifeste essentiellement durant la nuit. Dans la plupart des cas, les crampes bénignes disparaissent spontanément.

Néanmoins lorsqu’elles persistent et qu’elles deviennent permanentes, récurrentes et généralisées, il est préférable de prendre l’avis de votre médecin.

Causes générales

Certaines crampes musculaires peuvent être liées à une condition médicale sous-jacente telle que :

  • L’approvisionnement en sang inadéquat

En effet, le rétrécissement des artères qui acheminent le sang vers les jambes (artériosclérose des extrémités) peut engendrer des douleurs semblables à des crampes dans les jambes et les pieds pendant l’exercice. Ces crampes disparaissent généralement peu de temps après avoir cessé de faire de l’exercice.

  • La compression nerveuse

La compression des nerfs de la colonne vertébrale (sténose lombaire) peut également provoquer des douleurs semblables à des crampes dans les jambes. Plus vous marchez, plus votre douleur s’aggravera.

Facteurs de risque

Quels sont les origines de ces crampes ?

Le déclenchement de ce type de crampes n’a pas de cause évidente. Cependant, certains facteurs influent sur leur apparition.

Effectivement l’âge, la fatigue musculaire, l’effort physique, la prise de certains médicaments, la grossesse  pourraient être des facteurs de risque.

  • L’âge

La vieillesse occasionne une résurgence de crampes nocturnes .En effet, les personnes âgées perdent de la masse musculaire. Cette fonte musculaire est liée à l’âge .De ce fait, le muscle peut être vite sujet aux crampes aux mollets en raison de cette faiblesse musculaire.

  • La déshydratation

Les athlètes fatigués et déshydratés lorsqu’ils pratiquent un sport par un temps chaud développent souvent des crampes musculaires en raison de la déshydratation.

C’est pour cela qu’il est essentiel de boire avant d’avoir soif car les crampes musculaire seraient causées par une perte de fluides et d’électrolytes. Ce phénomène augmenterait l’excitabilité des nerfs.

  • La grossesse

Les crampes musculaires sont également courantes chez la femme enceinte.

Le poids accru de l’utérus, la fatigue, la carence en phosphore, en calcium, de même qu’une pression sur les nerfs abdominaux et les vaisseaux sanguins seraient les différentes causes des crampes.

  • Les conditions médicales

Si vous souffrez de diabète, de troubles nerveux, ou thyroïdiens, le risque de crampes musculaires est plus élevé.

Les crampes musculaires ou spasmes involontaires peuvent être entraînées en raison d’une glycémie qui varie d’une manière anarchique. Par ailleurs, l’hypothyroïdie cause un déséquilibre en sels minéraux et donc des crampes musculaires.

De plus, un épuisement de minéraux comme par exemple le manque de potassium, de calcium et de magnésium pourrait causer des crampes musculaires.

De longues périodes d’exercice ou de travail physique, particulièrement en temps chaud ou une fatigue musculaire peuvent également  provoquer des crampes musculaires.

Quand consulter un docteur ?

Vous pouvez généralement traiter les crampes musculaires à la maison avec des mesures d’auto-soins. Effectivement, les crampes musculaires disparaissent souvent d’elles-mêmes et sont rarement suffisamment graves pour nécessiter des soins médicaux.

Cependant, consultez votre médecin si vos crampes :

  • Causent un inconfort grave ;
  • Sont associées à un gonflement des jambes, des rougeurs ou des changements cutanés ;
  • Sont associées à une faiblesse musculaire ;
  • Arrivent fréquemment ;
  • Ne s’améliorent pas avec des mesures d’auto-soin ;
  • Ne sont pas associées à une cause évidente telle que l’exercice intense.

Comment soulager vos crampes nocturnes ?

Ces étapes peuvent aider à prévenir les crampes :

  • L’hydratation

Eviter la déshydratation. Buvez des liquides tous les jours. La quantité dépend de ce que vous mangez, de votre sexe, de votre niveau d’activité, de la météo, de votre santé de votre âge et des médicaments que vous prenez. Les fluides aident vos muscles à se contracter et à se détendre tout en maintenant les cellules musculaires hydratées et moins irritables.

Pendant l’activité physique, faites le plein à intervalles réguliers et continuez à boire de l’eau ou d’autres liquides une fois que vous avez terminé.

  • Les étirements musculaires

Nous pouvons soulager nos crampes au mollet en étirant doucement et progressivement le muscle. Étirez-vous avant et après avoir utilisé un muscle pendant une période prolongée. Si vous avez tendance à avoir des crampes aux jambes la nuit, étirez-vous avant de vous coucher. Vous pouvez également effectuer un léger massage des mollets afin de favoriser la circulation sanguine.

  • Faire des exercices

La pratique d’une activité régulière d’intensité modérée. De légers exercices tels que faire du vélo d’appartement pendant quelques minutes pourra vous aider à prévenir les crampes durant votre sommeil.

Évitez le maintien d’une mauvaise posture. Mal s’asseoir avec une mauvaise posture ou rester assis pendant de trop longues périodes pendant la journée peuvent engendrer des crampes nocturnes. Marchez dans une position légèrement fléchie pourra améliorer ou retarder l’apparition de vos symptômes.

  • Alimentation saine
Adopter une alimentation saine et équilibrée. Équilibrer votre alimentation en favorisant les aliments riches en potassium, comme le miel, la banane et la pomme de terre. D’autre part, il faudrait manger plus d’aliments riches en magnésium et en calcium comme par exemple les légumes verts, les céréales et les dattes.

En fin de soirée remonter surélevez vos mollets et vos pieds à l’aide d’un coussin afin d’améliorer la circulation sanguine.

Comment venir à bout des crampes nocturnes ?

Pour lutter contre les crampes notamment la nuit, il existe une astuce très judicieuse et très efficace. C’est le savon de Marseille.

Placer un pain de savon sous le drap intérieur près de vos pieds apparaît comme un moyen étrange pour prévenir les crampes aux jambes. Il existe toutefois  des explications plausibles pour expliquer pourquoi le savon apaise les crampes aux jambes Bien que certaines affirmations soient anecdotiques et suspectes, elles sont scientifiquement valables.

Comment faire ?

Le savon de Marseille (à l’huile d’olive de préférence) est efficace.

On prend une tranche de savon que l’on met dans un gant ou un bout de tissu. Celui-ci, on le glisse au fond du lit sur le drap et sous la couverture. On le laissera  toute la nuit.

Comment expliquer ce phénomène ?

Le savon de Marseille est une astuce très ingénieuse qui pourrait minimiser les douleurs et nous permettre de gérer cet inconfort. En fait, c’est l’odeur du savon qui est à l’origine de cet effet antispasmodique. C’est une forme de thérapie.

Le savon de Marseille contient en effet du chorule de potassium. Ainsi, grâce à la chaleur du lit et celle du corps, cela favorise les échanges d’ions de potassium. C’est l’allié naturel contre les crampes particulièrement douloureuses. Le savon de Marseille contient une forte quantité en potasses. Placé sous votre lit, il nourrira votre corps. Ils sont absorbés par l’épiderme et se fixent sur les cellules musculaires. De ce fait, cela permet de préserver un taux de potassium identique toute la nuit et d’éliminer les crampes. Aussi, le magnésium contenu dans le savon rétablit comme par magie le problème.